L’Intrapreneuriat, un levier de croissance pour les entreprises

L’Intrapreneuriat, un levier de croissance pour les entreprises

Et si l’entrepreneuriat pouvait se faire au sein d’une entreprise ? Ce phénomène appelé intrapreneuriat, véritable démarche d’ouverture, vise à faire émerger au sein des entités des projets et produits innovants. Objectif ?  Créer une activité avec les ressources d’une grande entreprise qui, en accord avec le management et tout en conservant ses acteurs salariés, met en forme et réalise des projets viables. Ainsi, soutenu et encouragé par la Direction, les collaborateurs s’accordent du temps pour mettre en exergue leur créativité et faire émerger des concepts tout droits sortis de leurs esprits.  Où qu’ils soient à travers le monde, ils peuvent se retrouver à travailler main dans la main pour faire émerger une pépite. Stimuler, motiver et fédérer tous les salariés : telles sont les ambitions de l’intrapreneuriat.

Depuis plus de dix ans, mettre l’innovation participative au cœur des entreprises est une priorité. A l’instar de RenaultBNP Paribas ou Orange, des groupes tels que L’OréalAir FranceVinci Immobilier ou La Société Générale ont su opérer une transformation profonde de leurs méthodes de travail et du management. Au-delà d’être un vecteur d’amélioration continue et un partage de bonnes idées, l’innovation participative est également source de création de nouvelles activités qui peuvent être lucratives pour l’entreprise. Elle peut éviter l’arrivée sur le marché de concurrents et faire qu’une entité s’adapte aux nouveaux besoins des consommateurs.

Cette nouvelle méthode permet avant tout aux entreprises de faire évoluer un modèle existant, en capitalisant sur les ressources internes. Les salariés sont donc mis sur le devant de la scène, face à toutes les problématiques liées à la création d’une pépite, pour défendre leur projet. Certaines rencontrent un succès fulgurant, tel que l’ « Internal Startup Call » de La Société Générale. En trois mois à peine, le groupe compte plus de 17,000 participants à travers le monde et plus de 600 projets soumis. Les collaborateurs sont donc plus que jamais motivés, prennent goût au jeu et font jaillir l’innovation de l’entreprise grâce à l’intelligence collective.

Pour les collaborateurs, l’intrapreneuriat permet de prendre des initiatives, d’avoir la liberté de créer, de faire émerger des idées, et d’être considéré comme une valeur ajoutée à l’entreprise, ce qui est source d’épanouissement, de bien-être, de confiance et de valorisation.

Ofer Attali - Fondateur d'Ayno
Ofer Attali, Fondateur de AYNO

Sans codes hiérarchiques, l’entreprise fait place à l’humain avec une capacité d’innovation et sens de l’initiative ouverts à tous. Les centres d’intérêts et expertises de chacun primeront pour le bon développement des projets. Tout salarié peut être projeté dirigeant d’une entreprise, et vivre grâce à son employeur une aventure sans précèdent et surtout sans les risques financiers que cela aurait pu engendrer.

L’intrapreneuriat, c’est avant tout pour les entreprises une opportunité de s’adapter aux tendances sociétales et se réinventer dans un contexte de transformation et transition. Par ailleurs, c’est également la possibilité de développer un projet ou produit, parfois nettement plus rapidement que s’il devait être effectué par des équipes externes. Enfin, c’est se former aux étapes-clés que tout entrepreneur peut affronter, et ce grâce aux multiples ressources internes de l’employeur, mises à disposition des employés.

Alors, qu’attendez-vous pour lancer un nouvel élan et moteur de réussite dans votre entreprise ?